Echographie abdominopelvienne

Technique d’imagerie en coupe utilisant les ultrasons (réflexion des sons sur les tissus et
effet Doppler sur les liquides en mouvement).
Il n’y a pas de contres indications, ni d’effets secondaires connus.
Les images sont analysée en temps réel par le radiologue, au chevet du patient.
Technique idéale pour l’exploration des parties molles tels les viscères abdominaux, les seins, la thyroïde, les articulations (tendons et ligaments), la prostate.
Couplé à l’effet Doppler, elle permet également l’étude des vaisseaux sanguins.
L’échographie permet également de guider des prélèvements diagnostics ou des gestes
thérapeutiques sous contrôle de l’imagerie tels les infiltrations, biopsies mammaires, biopsie hépatiques...

Précautions générales pour ce type d'examen :

Il est important de rapporter ses anciens examens.
Pour les échographies abdominales il est nécessaire d’être à jeun de 4 heures (à l’exception des patients diabétiques pour lesquels une petite collation peut être envisagée).
Pour les échographies de la vessie et les échographies pelviennes chez la femme vierge, il est nécessaire d’avoir la vessie pleine et de boire avant l’examen :
n’hésitez pas à demander à boire en salle d’attente !

Médecins pratiquant cet examen

Cet examen se pratique dans les lieux suivant :

Pour en savoir plus sur la technique d'imagerie :

Images et autres documents